NKTT

Je me départissais de toute fierté en vagabondant dans le kébbé. Que pouvait peser la somme de mes vanités face aux plus humbles des affranchis ? Marcher tête haute, c’était risquer de percuter de plein front la très haute dignité de ces humiliés. Enfin, je cadenassai chacun de mes rêves avant de mettre un pied dans un kébbé. L’espoir est de toute évidence un luxe bien trop coûteux pour de petits miséreux qui semblaient voir en moi un curieux mirage au nez rouge ou un djinn[4] égaré, déposé là par la dernière tempête de sable. Je n’étais en fait qu’une autre chèvre famélique et malodorante caracolant sans but sur les cimes du mont des Immondices. Avec délice. Continuer de lire NKTT

Article mis en avant

Bleusaille blues

A presque 40 ans, Meftah est membre de la puissante Force Rada. Une milice salafiste madkhaliste aussi combative que prosélyte qui compte près d’un millier de membres dans la capitale. Cette jeunesse intéresse doublement notre instructeur improvisé qui l’assure pourtant, main sur le cœur : « L’important est de leur donner les bons conseils pour qu’ils ne perdent pas la vie bêtement. S’ils survivent, libre à eux de nous rejoindre ou pas ! » Continuer de lire Bleusaille blues

Article mis en avant

Yémen : le martyre des enfants

Lorsque Ahmed Saeedi présente à l’assistance sa petite dernière, difficile de croire que celle qui a la corpulence d’un nourrisson est déjà âgée de plus de huit mois. Avec ses 4,6 kg, la petite Yusra est loin, très loin même, de la norme attendue à son âge. « On nous a dit qu’elle était malade. C’est grave », concède sans plus de précision le père de famille. Continuer de lire Yémen : le martyre des enfants

Jedda

« … Et je pense a mamie, cheminant sans histoire sur les trottoirs de Kouba. Environs d’Alger. La porte à côté. Celle derrière laquelle elle vit, espère et s’inquiète en silence pour les siens. La simple pensée que cette humble femme puisse exister me rassure, me soulage. Moi qui ne suis qu’une modeste bouture exotique repiquée dans son terreau fertile d’amour… »   Khartoum, Soudan. Mercredi 7 … Continuer de lire Jedda

Ghislain Kamdem Koungang : « un sentiment de profonde et nostalgique tristesse… »

Le 30 novembre dernier, le couperet tombait. La Confédération africaine de football (CAF) annonçait le retrait de la coupe d’Afrique des nations (CAN) au Cameroun. Une décision qui aura abasourdi les uns et confirmer les autres dans leurs convictions. Reste un perdant, le peuple camerounais dans son ensemble qui se réjouissait de cette grande fête alors que le pays traverse une crise politique et sécuritaire … Continuer de lire Ghislain Kamdem Koungang : « un sentiment de profonde et nostalgique tristesse… »