Le bon nègre ? « Y’a (pas) bon ! »

L’époque coloniale aura été porteuse de nombre de stéréotypes dans l’opinion publique française (et au-delà). Déniant à ces peuples toute histoire ou civilisation, le colonisateur affiche un paternalisme plein de condescendance qui n’est pas sans arrière-pensée. Toute une imagerie autour du « bon noir » va naître. Pas anodin dans une France qui entend mener à bien une « mission civilisatrice » dans ses possessions … Continuer de lire Le bon nègre ? « Y’a (pas) bon ! »

Quand la France dansait noir

par Hervé Pugi. Dans la foulée du succès de la célèbre Revue nègre, conduite par la truculente Joséphine Baker, une véritable « négrophilie » envahit Paris dès la fin de la Grande Guerre et tout au long des années 30. Si les GI américains ont introduit leur jazz endiablé, les Antillais vont réussir à imposer leur biguine toute aussi démentielle. Apparue en Guadeloupe dans la … Continuer de lire Quand la France dansait noir

Blaise Diagne : le précurseur

par Hervé Pugi. « La voix de l’Afrique », tel est le surnom gagné au Palais-Bourbon par Blaise Diagne, premier Africain élu à la Chambre des députés puis sous-secrétaire d’État aux colonies. Plus de 30 ans avant l’élection d’un certain Léopold Sédar Senghor dans les rangs de l’Assemblée constituante, le natif de Gorée le 13 octobre 1872 a joué le rôle de précurseur pour toute … Continuer de lire Blaise Diagne : le précurseur

Christiane Taubira : l’engagée

par Hervé Pugi. Certaines luttes offrent une postérité à celles ou ceux qui les mènent en dépit des préjugés de leurs temps. À l’instar de Robert Badinter (peine de mort) ou Simone Veil (IVG), Christiane Taubira restera celle qui a dû affronter tout un pan de la société pour offrir aux homosexuels le droit de se marier. Quoi de plus logique finalement pour cette femme … Continuer de lire Christiane Taubira : l’engagée